Vers une reprise mais quelle reprise?

Les différentes déclarations (Macron, Philippe, Blanquer) vont toutes dans le sens d’une réouverture progressives des écoles à partir du 11 mai. Elles ne rouvriront pas toutes en même temps ni forcément de la même manière mais elles finiront par rouvrir.

Une idée qui semble actée tant elle est répétée par les différents décisionnaires est que les élèves seront accueillis en « petits groupes ». Le premier ministre a donné comme exemple la possibilité d’accueillir les élèves par 1/2 classe une semaine sur deux.

L’accueil en petit groupe soulève des questions:

  • Que feront les élèves lorsqu’ils ne seront pas accueillis? L’enseignant ne peut pas se dédoubler pour préparer sa classe en présentiel et en distanciel.
  • Comment sont accueillis les élèves du personnel indispensable (soignants, forces de l’ordre, …)? Ils ont besoin d’être accueillis à 100% et ça sera incompatible avec l’accueil en alternance des autres élèves. Si un enseignant accueille le jour A un groupe il refera la même chose ensuite avec le groupe B.
  • Comment seront accueillis les enfants des enseignants scolarisés en maternelle et élémentaire? Cela peut en effet poser problème pour les enseignants qui élèvent seuls leur enfant les couples d’enseignants ou les enseignants en couple avec un conjoint réquisitionné (soignants, forces de l’ordre, …).

Des questions pour le ministère:

  • Quelle conditions sanitaires pour accueillir des élèves (savon, essuie-mains, gel, masques, …)?
  • Quelle obligation scolaire? Est-ce que les familles pourront décider de ne pas mettre leur enfant?
  • Quelle obligation de reprise pour les enseignants « à risque » et les enseignants qui vivent avec des personnes « à risque »?
  • Quelle obligation de reprise pour les élèves « à risque » ou les élèves qui vivent avec des personnes « à risque »?
  • Quid des ATSEMS, AESH: garde de leurs enfants, distanciation sanitaire avec les élèves, …?

Des questions pour les collectivités:

  • L’entretien des locaux sera-t-il renforcé?
  • Quelle restauration respectueuse des règles sanitaires (distanciation sociale, lavage des mains, …)?
  • Quelle articulation avec des temps périscolaires?