La vidéo de l’enseignante agressée

Les faits se sont déroulés à Agde, dans l’Hérault, lundi 30 septembre, à l’école Jules-Verne. L’enseignante agressée n’avait pas trouvé d’autre moyen pour se défendre que de filmer la scène qui se déroule dans le bureau du directeur.

La vidéo est vite devenue virale tant elle reflète les violences que peuvent subir les professeurs des écoles.

L’enseignante est actuellement en arrêt et il est envisagé de la déplacer dans une autre école pour la protéger.

La rectrice a apporté son soutien à l’enseignante:

« Je suis personnellement choquée et condamne fermement cet acte. L’agressivité et la violence sont inacceptables dans l’Ecole de la République. J’apporte mon soutien inconditionnel à l’enseignante, au directeur d’école et à toute la communauté éducative. »

Mme Gille Béatrice Rectrice

Un article plus complet est disponible sur Midi-Libre

Si vous souhaitez échanger sur ce sujet, rejoignez-nous sur le groupe Telegram des professeurs des écoles et sur notre profil Twitter.

Si vous nous appréciez faites en quelques secondes un micro don d'1€ pour nous soutenir. Vous bénéficierez d'une version du site et de l'application sans publicité. Cela nous permettra de continuer d'exister (frais d'hébergement, frais de l'application etc...), de vous informer et de vous divertir. Faire un micro don maintenant.

11 réflexions sur “La vidéo de l’enseignante agressée

  • 8 octobre 2019 à 16h43
    Permalien

    Je réfléchis à une reconversion comme professeur des écoles mais les derniers événements me font peur…

    Répondre
  • 8 octobre 2019 à 19h21
    Permalien

    La grand mère ne ferait elle pas partie de la famille Lopez qui fait des vidéos sur YouTube ?
    En tout cas il y a beaucoup de similitude… 🤔

    Répondre
  • 8 octobre 2019 à 20h27
    Permalien

    Elle reproche à la maîtresse de lui apprendre l’agressivité… 😯😵…. Évidemment cet enfant ne pourra pas avoir de respect pour quiconque… Il est habitué à voir sa grand-mère et sa mère vociférer menacer et taper …. Pour moi ce n’est pas la maîtresse qui doit être mutée mais l’enfant qui doit être renvoyé de cette école… Il est temps que la hiérarchie prenne les mesures adaptées. Car la mutation de la maîtresse est une victoire pour les agresseurs !!!! Qu’ils soient obligés de faire des bornes pour emmener leur fils dans une autre école c’est juste !!!

    Répondre
  • 8 octobre 2019 à 20h53
    Permalien

    Comment se fait-il qu’on discute avec la grand-mère ??
    En quel honneur l’enseignante devrait changer quoi que ce soit, elle n’a rien à se reprocher. Et qu’en est-il de ces gens, quelle sanctions reçoivent-ils ? Changent-ils quelque chose à leur vie, ça m’étonnerait…

    Répondre
  • 9 octobre 2019 à 7h41
    Permalien

    Non mais c’est incroyable,quel exemple pour ce gamin qui assiste à toute la scène!! Certes on peut ne pas être d’accord avec les méthodes de l’enseignant mais il y a des façons plus civilisée de les exprimer,Et après sa va donner des leçons d’éducation !! Dans quel monde vit on!!

    Répondre
  • 9 octobre 2019 à 19h20
    Permalien

    De quel droit cette video est diffusé sur les réseaux sociaux ??? Plutot deplacé de la part d un prof… C est a la justice de s’ occuper de ça et non a la vindict publique…

    Répondre
    • 10 octobre 2019 à 14h07
      Permalien

      Le journal Midi-Libre a fait ce choix. Il faudrait leur demander directement. D’après les articles qui circulent (et il faudrait vérifier cette information) l’inspection a dans un premier temps reproché à l’enseignante d’avoir filmé cette scène puis elle a obtenu un soutien inconditionnel de sa hiérarchie dans un second temps.

      Répondre
    • 15 octobre 2019 à 18h58
      Permalien

      Oui bien sûr, évidemment, il est là le vrai débat !!…. non mais on marche sur la tête c’est pathétique !

      Répondre
  • 9 octobre 2019 à 19h39
    Permalien

    Peux être que la mère apprenne a s’exprimer et a débattre avant de juger une personne enseignant les valeur républicaine et sociétales, il y a plus d’ordre, c’est pas l’anarchie, c’est l’inversion hiérarchique et ça c’est inadmissible.

    Répondre
  • 9 octobre 2019 à 22h32
    Permalien

    Ciel ! J’ai été 15 ans dans l’enseignement. J’ai démissionné (contractuelle) parce que je n’en pouvais plus des élèves. Quand je vois ça, je suis atterrée. Comment éduquer des enfants si les parents ne jouent pas leur rôle ? Et là, à l’extrême, les grands-parents… L’enfant-roi, tout est dit

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

Professeurs des écoles

GRATUIT
VOIR