La proposition de loi créant la fonction de directeur d’école définitivement adoptée

Cela faisait depuis mai 2020 que cette proposition de loi faisait des allers/retours entre l’Assemblée et le Sénat. Elle a été définitivement adoptée cette semaine.

Les directeurs disposeront d’un « emploi de direction » et « d’une délégation de compétences de l’autorité académique » pour assurer le fonctionnement de l’école. Ils ne deviennent cependant pas les supérieurs hiérarchiques des professeurs des écoles qui exercent dans l’école.

Cette loi fixe un cadre général mais il faut maintenant attendre les décrets du ministère qui vont entrer dans les détails (temps de décharge, assistance administrative, …) et voir quelles compétences vont être déléguées par l’autorité académique aux directeurs.

A l’heure où cet article est publié, le texte n’est pas encore disponible. Il devrait l’être prochainement puisque la commission mixte parlementaire (Sénat + Assemblée) l’a adopté.

Voici une analyse de la loi par le café pédagogique (qui y était opposé).

Le SNUIPP s’y opposait également alors que l’UNSA y voit « une impulsion positive ».