Des améliorations pour les directeurs dès novembre?

Depuis le suicide de Christine Renon les professeurs des écoles et en particulier les directeurs attendent des annonces qui permettront de soulager leur charge de travail et se concentrer sur les missions essentielles.

Le 16 octobre lors d’une interview sur France inter le ministre avait listé trois priorités:

Moins de tâches administratives pour les directeurs d’école, plus d’aide pour le quotidien notamment pour la relation avec les familles et une plus grande reconnaissance du métier, ce qui est la discussion la plus complexe parce qu’elle renvoie au statut juridique que nous donnons au directeurs d’école

Interview France Inter

Devant la commission de l’Education à l’Assemblée Nationale, le 22 octobre, Jean-Michel Blanquer a indiqué qu’il allait faire des annonces en plusieurs étapes. Les premières seront faites au retour des vacances de la Toussaint.

Nous devons alléger les charges administratives qui pèsent sur les directeurs d’école. À cette fin, j’annoncerai prochainement une série de mesures. […] Il s’agit d’aider davantage ces directeurs d’école, non seulement sur l’aspect administratif, mais également dans leurs relations quotidiennes avec l’ensemble des acteurs de l’école. C’est pourquoi, là aussi, nous travaillons avec les mairies »

L’une des premières annonces pourrait être des « heures de concierge » qui seraient financées par les collectivités locales.

Encore une semaine à attendre pour en savoir davantage. Certains sites et syndicats ont commencé à dresser des listes de revendications concrètes pour améliorer le quotidien des directeurs:

  • Embauche d’une aide administrative quelle que soit la taille de l’école (priorité absolue)
  • Augmentation du temps de décharge (priorité absolue)
  • Elections des représentants des parents par internet
  • Certificats de scolarité édités directement par les parents sur internet
  • Fin des enquêtes inutiles pour lesquelles l’administration dispose déjà des renseignements (via ONDE etc…)
  • Fin des mails en doublons / triplons ou plus
  • Fiches de renseignements complétées directement par les parents sur internet
  • Application pour la gestion des absences (envoie de sms/mails aux parents, remontée automatique à la DSDEN pour les signalements d’absentéisme, …)
  • liste non exhaustive (vous pouvez la compléter en commentaire)
Si vous souhaitez échanger sur ce sujet, rejoignez-nous sur le groupe Telegram des professeurs des écoles.

Si vous nous appréciez faites en quelques secondes un micro don d'1€ pour nous soutenir. Vous bénéficierez d'une version du site et de l'application sans publicité. Cela nous permettra de continuer d'exister (frais d'hébergement, frais de l'application etc...), de vous informer et de vous divertir. Faire un micro don maintenant.

40 réflexions sur “Des améliorations pour les directeurs dès novembre?

  • 27 octobre 2019 à 10h32
    Permalien

    Avoir une messagerie académique fonctionnelle sans pub avec possibilité de mettre certains mails en spam

    Répondre
    • 31 octobre 2019 à 8h58
      Permalien

      C’est possible de mettre en spam (je le fais régulièrement pour des parents relous 😉

      Répondre
  • 27 octobre 2019 à 10h34
    Permalien

    Bonjour
    Je suis le Président de Cap Autonome, association loi 1901 chargée de défendre en droit pénal et, ou , droit civil les collègues soumis à une plainte, un harcèlement parental, des propos inacceptables sur les réseaux sociaux….
    Aujourd’hui peu ou pas de soutien hiérarchique ce qui augmente l’impression d’abandon de nos collègues déjà en difficultés.
    L’an dernier j’ai eu à prendre en charge 343 collègues en graves difficultés. Soutien administratif inexistant , voire accusateur.

    Notre association ne doit pas être confondue avec les autonomes de solidarité /MAiF. Nous avons refusé cette alliance en 2008 afin de conserver notre indépendance associative pour défendre , en droit pénal, l’acte dit volontaire ou intentionnel, acte non défendu par TOUS les assureurs.

    Notre début d’année est très compliqué, forte augmentation des incivilités, des agressions envers les enseignants .

    Ne restez jamais seul(e)

    Répondre
    • 27 octobre 2019 à 15h27
      Permalien

      Bonjour, intervenez-vous pour tous les enseignants ?

      Répondre
    • 1 novembre 2019 à 14h13
      Permalien

      Voilà, tout est dit !
      Merci à vous.

      Répondre
  • 27 octobre 2019 à 11h09
    Permalien

    Une reconnaissance financière plus importante. Gagner en moyenne 7% de plus qu’un adjoint n’est pas le reflet du nombre d’heures passées pour la mission.

    Répondre
    • 27 octobre 2019 à 21h30
      Permalien

      Les collègues à la Hors-classe gagnent plus que moi à la direction d’une école de 7 classes avec 30 ans d’ancienneté comme enseignante.

      Répondre
      • 29 octobre 2019 à 8h06
        Permalien

        Directrice de 3 classes, sans décharge donc et une collègue qui soit dit en passant gagne plus que moi et vient d arriver depuis septembre, me précise que je suis « directrice, je l’ai choisi et j’ai l’indemnité qui va avec »… Bref la mission devient de plus en plus difficile au quotidien !

        Répondre
      • 1 novembre 2019 à 14h15
        Permalien

        Qd on sait que la hors classe est entre autre donnée aux moins méritants…

        Répondre
    • 31 octobre 2019 à 9h00
      Permalien

      C’est clair !!! Personne n’en parle étonnement…

      Répondre
  • 27 octobre 2019 à 14h20
    Permalien

    Bonjour, en priorité absolue, une augmentation de salaire considérable pour les directeurs et directrices. Merci 🙂

    Répondre
    • 1 novembre 2019 à 14h24
      Permalien

      Entièrement d’accord. C’est le
      minimum et la priorité.

      Répondre
  • 27 octobre 2019 à 15h47
    Permalien

    Pensez aux directeurs non déchargés avec un triple-niveau qui doivent en plus faire des heures d’Apc : environ 50 heures de travail hebdomadaires et la moitié de toutes les petites vacances.
    Je ne demande pas qu’on fasse un travail que j apprécie, à ma place, je demande juste du temps pour pouvoir me reposer le week end : une journée de décharge chaque semaine et ce serait le Paradis pour moi !

    Répondre
    • 27 octobre 2019 à 17h13
      Permalien

      Euh à vérifier mais les directeurs sont ,il me semble, exonérer d’apc.

      Répondre
      • 27 octobre 2019 à 18h35
        Permalien

        Tous les directeurs ne le sont pas c’est en fonction du nombre de classes.

        Répondre
      • 27 octobre 2019 à 18h46
        Permalien

        Non, pas tous, c est selon la taille de l ecole

        Répondre
      • 27 octobre 2019 à 19h29
        Permalien

        Plus les directeurs sont déchargés et moins ils font d’APC. Les directeurs de petites écoles n’ont pas de décharge régulière, ont souvent une classe multi niveaux et font le même nombre d’heures d’APC que les adjoints.

        Répondre
      • 27 octobre 2019 à 19h41
        Permalien

        Non, c’est en fonction du nombre de classe. Pour moi, école de 3 classes, j’ai 18h d’APC sur 36.

        Répondre
      • 27 octobre 2019 à 21h32
        Permalien

        Pas entièrement pour les petites écoles me semble-t-il

        Répondre
      • 29 octobre 2019 à 12h43
        Permalien

        Sont exonérés des apc les directeurs d’école de 5 classes.

        Répondre
      • 29 octobre 2019 à 14h22
        Permalien

        en fonction du nombre de classes sous le sommes plus ou moins. Pour 3 classes, nous devons 50 % des APC (l’aberration du truc : pas de décharge et en plus des APC… cherchez l’erreur !)

        Répondre
    • 29 octobre 2019 à 19h43
      Permalien

      Je suis tout à fait d’accord: un jour de décharge par semaine pour tous les directeurs ,quelque soit le nombre de classes.

      Répondre
  • 27 octobre 2019 à 17h34
    Permalien

    statut différent et augmentation de salaire , outil numérique revu et corrigé dans les relations avec les parents , audit régulier des équipes et directeurs pour crever les abcès internes …

    Répondre
  • 27 octobre 2019 à 19h22
    Permalien

    La liste des revendications concrètes que vous publiez est parfaite. Elle décrit exactement ce qui pourrait nous simplifier la vie. Mais l’idée d’un concierge est totalement absurde. Personne ne peut remplacer le contact direct du directeur avec les parents. Il faut juste donner plus de temps de décharge pour remplir cette mission de médiation et de dialogue avec les parents. Cela dit, nous ne nous faisons aucune illusion, ce que va mettre en place le gouvernement ne sera pas à la hauteur de nos problèmes au quotidien.

    Répondre
  • 27 octobre 2019 à 22h51
    Permalien

    Des temps de réunions rencontres formations dédiés aux directeurs (2×3 H)sur les temps de formations ) pour limiter l’isolement et permettre de travailler ensemble sur des thématiques choisies comme :
    – sur les nouveautés ( éviter les multiples tutos que l’on reçoit sans arrêt )
    – sur la gestion des personnes ( collègues parents mairie …)
    – gestion des conflits avec les familles
    – travailler sur le climat scolaire
    – l’animation pédagogique des équipes
    – l’analyse de pratiques
    – gestions des réunions
    Etc ..,

    Répondre
  • 27 octobre 2019 à 23h07
    Permalien

    Arrêt des dossiers à rallonge pour les intervenants en eps, les agréments en tous genres…

    Répondre
  • 28 octobre 2019 à 8h20
    Permalien

    Temps pour les ess hors des heures de décharge avec remplaçant

    Répondre
  • 28 octobre 2019 à 8h50
    Permalien

    Être payé en heures sup comme dans le second degré pour toutes les réunions qui dépassent largement les heures dédiées au réunions !
    Est il vrai que pour la même reunion conseil école-collège, les profs st payés en heure sup et les profs des écoles sont bénévoles ??

    Répondre
    • 28 octobre 2019 à 9h02
      Permalien

      Euh non absolument pas chez nous!
      Je suis professeur dans le secondaire et le conseil école collège a bien lien hors temps de travail et de façon parfaitement bénévole

      Répondre
  • 28 octobre 2019 à 9h36
    Permalien

    Dossiers de fréquentation scolaire ( pour absentéisme ) ??
    Ils sont tous détruits systématiquement à la fin de chaque année scolaire !!!
    Le droit à l’oubli pour les parents … et le devoir de recommencer à zéro tous les ans pour les enseignants

    Répondre
  • 28 octobre 2019 à 10h25
    Permalien

    Déjà, on rémunère à la valeur des exigences :on demande un bac +5+concours pour un PE pour une rémunération de moins de 1 600 e et à peine plus au bout de 3 ans. On demande des responsabilités et heures supplémentaires pour une direction :on rémunère. La grille salariale est scandaleuse et reflète la reconnaissance de l ‘État… Et qu on arrête le « faites ce que je dis, pas ce que je fais », toutes ces tâches, missions inutiles déconnectées du terrain demandées par des bureaucrates qui vous rappelent qu’ un fonctionnaire, ça fonctionne. Et enfin et surtout du soutien, de la transparence. De l’honnêteté et de la bienveillance. Bref des valeurs qu’on nous demande au quotidien mais dont nous ne bénéficions pas.

    Répondre
    • 1 novembre 2019 à 14h22
      Permalien

      Alors ça oui, c’est le truc qui finit d’anéantir : entendre la hiérarchie nous dire « vous êtes fonctionnaire, vous devez fonctionner ». Alors qu’à force de fonctionner soirs et week-end , on a déjà la tête sous l’eau…

      Répondre
  • 28 octobre 2019 à 12h24
    Permalien

    Décharger totalement tous les directeurs d’école sans exception.

    Répondre
  • 28 octobre 2019 à 23h07
    Permalien

    Un salaire qui correspond à nos heures de travail çà c’est une priotité absolue, pas le concierge … Ni même la décharge totale de classe, j’aime être dans ma classe je ne compte pas en sortir!!!

    Répondre
  • 29 octobre 2019 à 18h00
    Permalien

    Une augmentation conséquente de salaire me semble bien plus indispensable que des heures de concierge.

    Répondre
  • 30 octobre 2019 à 0h04
    Permalien

    Un concierge à la charge de la collectivité? C’est du personnel choisi par la mairie qui viendra mettre son petit nez dans les affaires de l’école. Au sein des petits villages, c’est tout bonnement une oreille indiscrète qui aura bien entendu un devoir de réserve… Mais bien sûr!!!

    Répondre
  • 31 octobre 2019 à 16h53
    Permalien

    En résumé :
    – temps de decharge supplémentaire.
    – un salaire qui correspond à nos 50h de travail par semaine .
    -un soutien et une écoute de la hiérarchie.
    – fin des tâches chronophages et qui ne servent à rien.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

Professeurs des écoles

GRATUIT
VOIR