Ministère

Les statistiques du CRPE 2023, publiées par le ministère, révèlent une crise d’attractivité pour le métier d’enseignant

Partage:

Chaque année, des milliers de candidats se lancent dans la quête du concours de recrutement de professeurs des écoles (CRPE) en France. Cependant, les statistiques de la session 2023 révèlent des chiffres inquiétants qui laissent entrevoir une crise d’attractivité croissante pour le métier d’enseignant.

Des chiffres clés

  • Postes offerts : 8 159
  • Candidats inscrits : 42 724
  • Candidats présents aux épreuves écrites : 17 808
  • Candidats admissibles : 11 625
  • Candidats admis : 6 958
  • Pourcentage d’admis parmi les présents aux épreuves écrites : 39,07%
  • Candidats inscrits sur liste complémentaire : 1 386

Un pourcentage d’admis en hausse, mais des disparités académiques

Ce qui ressort de ces chiffres est le pourcentage d’admis parmi les présents aux épreuves écrites, qui atteint 39,07%. Bien que cela puisse sembler encourageant, il est important de noter que ce chiffre est en augmentation par rapport aux années précédentes, ce qui suggère que le métier d’enseignant devient de plus en plus difficile à pourvoir.

Pire encore, certaines académies, comme Versailles et Créteil, ont atteint des taux de réussite supérieurs à 70%. Ces chiffres indiquent que les académies les plus en difficulté pour recruter des enseignants sont celles qui connaissent le plus de succès lors de ce concours, ce qui est une tendance inquiétante. Les derniers admis dans de nombreuses académies l’ont été avec des moyennes très basses et largement en dessous de la moyenne.

Plus de postes à pourvoir que de candidats

L’un des faits les plus frappants révélés par ces statistiques est que dans certaines académies, il y avait plus de postes à pourvoir que de candidats qui se sont présentés. Cette situation est particulièrement alarmante, car elle montre que la crise d’attractivité du métier d’enseignant est si grave que même les offres d’emploi ne parviennent pas à attirer suffisamment de candidats.

Une crise d’attractivité nationale

À l’échelle nationale, il est clair que le métier d’enseignant ne suscite plus l’intérêt qu’il a pu avoir par le passé. Les données fournies par le ministère de l’Éducation nationale reflètent ce que les médias et les professionnels de l’éducation déclarent depuis plusieurs années : le métier d’enseignant est confronté à une crise d’attractivité majeure.

Les statistiques par académie

AcadémiesPostesInscritsPrésentsAdmissiblesAdmisAdmis/présentsListes comp.
AIX-MARSEILLE3652 18489061736541,01%69
AMIENS23099345733423050,33%26
BESANCON10268236527010227,95%55
BORDEAUX2432 44194337625527,04%59
CLERMONT-FERRAND738543361587321,73%31
CORSE2024594502425,53%5
CRETEIL1 1662 40983273760572,72%0
DIJON17885935531617850,14%68
GRENOBLE4101 84073265441056,01%60
GUADELOUPE30455168602917,26%3
GUYANE165401163805030,67%0
LILLE5202 8041 56491252033,25%38
LIMOGES585221991195829,15%20
LYON4532 24590976845349,83%144
MARTINIQUE28401146493423,29%0
MAYOTTE15988850025412525,00%0
MONTPELLIER2732 08883354427933,49%80
NANCY-METZ2821 09857837727347,23%20
NANTES1681 93767030317125,52%89
NICE2431 44453039724646,42%27
NORMANDIE2851 92791863228531,05%127
ORLÉANS-TOURS2691 31355442326948,56%68
PARIS2071 37037329721758,18%37
POITIERS1351 21650034713527,00%55
REIMS15072235427715042,37%44
RENNES1101 90372723512717,47%73
RÉUNION1291 41569627212918,53%18
STRASBOURG1471 10548730718036,96%60
TOULOUSE2762 13094462727929,56%110
VERSAILLES1 2852 83399183370771,34%0

Conclusion

Les statistiques du CRPE 2023 révèlent une situation préoccupante pour le recrutement des professeurs des écoles en France. Malgré un pourcentage d’admis en augmentation, les disparités académiques et le nombre de postes non pourvus dans certaines régions du pays sont autant de signes que le métier d’enseignant ne parvient plus à attirer les candidats. Il est essentiel de prendre des mesures pour restaurer l’attrait de cette profession vitale pour l’avenir de notre société et de notre éducation.


Partage:
Pour ne rien louper de l'actualité, installez l'application gratuite des professeurs des écoles.

Suivez-nous sur les différents réseaux sociaux: Telegram, Twitter, Facebook, Whatsapp et Instagram.

Si vous appréciez le site faites en quelques secondes un micro don d'1€ pour soutenir le projet. Vous bénéficierez d'une version du site et de l'application sans publicité. Cela permettra au site de continuer d'exister (frais d'hébergement, frais de l'application, valoriser le travail réalisé etc...), de vous informer et de vous divertir. Faire un micro don maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Professeurs des écoles

GRATUIT
VOIR