Le ministre propose aux professeurs des écoles de surveiller la récréation du midi pour gagner plus

Comme vous le savez le gouvernement est en train de préparer la « revalorisation » des enseignants pour 2023 avec une partie inconditionnelle et une partie soumise à des missions supplémentaires ou non valorisées jusqu’à maintenant.

Lors d’une interview (le grand jury sur RTL), le ministre Pap Ndiaye vient de donner un exemple. Il a indiqué que les enseignants pourraient avoir une revalorisation supplémentaire s’ils acceptent de surveiller le temps de récréation du midi afin de réduire les violences qui s’y dérouleraient. Cette mission serait donc facultative mais permettrait d’augmenter sa rémunération.

Ce temps est pourtant utilisé par les professeurs pour corriger, faire des activités pédagogiques complémentaires obligatoires dans le temps de service, participer à des concertations, recevoir des familles, préparer la logistique de l’après-midi et manger.

Cette proposition interroge au niveau législatif, car le temps de la restauration n’est pas sous la responsabilité de l’éducation nationale mais sous celle de la collectivité locale. Il ne semble donc pas possible que l’éducation nationale puisse rémunérer des enseignants sur ce temps sauf à demander aux collectivités locales d’employer les professeurs au détriment des agents périscolaires actuels.

Si vous souhaitez échanger sur cette actualité, rejoignez-nous sur le groupe Telegram des professeurs des écoles.

Si vous nous appréciez faites en quelques secondes un micro don, 1€ ou moins, pour nous soutenir. Cela nous permettra de continuer d'exister (frais d'hébergement, frais de l'application etc...), de vous informer et de vous divertir. Faire un micro don maintenant.