Politique

Le ministre Gabriel Attal raconte le harcèlement dont il a été victime adolescent.

Partage:

Le harcèlement scolaire est un fléau qui touche de nombreux élèves. Le ministre de l’Éducation nationale, Gabriel Attal, a récemment pris la parole pour partager son expérience personnelle de harcèlement en raison de son homosexualité.

La priorité de la lutte contre le harcèlement scolaire

Depuis de nombreux mois, la lutte contre le harcèlement scolaire est devenue une priorité de l’Éducation nationale. Cette initiative a été lancée sous la houlette de l’ancien ministre Pap Ndiaye, bien que le changement de ministre à mi-chemin ait pu retarder la mise en place de certaines mesures. Gabriel Attal et la première ministre Elisabeth Borne ont maintenu cet engagement, en faisant de la prévention et de la lutte contre le harcèlement une priorité de leur mandat.

Le témoignage de Gabriel Attal

Dans une interview accordée à l’émission « Sept à Huit » ce dimanche 5 novembre 2023, Gabriel Attal a brisé le silence sur le harcèlement qu’il a subi en raison de son homosexualité lors de son adolescence. Le ministre a raconté :

J’étais à la fin du collège, j’avais 14, 15 ans. C’était un élève de l’établissement qui avait ouvert un site sur lequel il fallait mettre des commentaires sur le physique des élèves.

Ce qui était dur pour moi, et qui l’est aussi aujourd’hui pour beaucoup de jeunes, c’est parfois le sentiment qu’on n’a personne à qui en parler.

Les commentaires postés étaient d’une grande violence, utilisant des termes homophobes (pédale, tafiole, tarlouze, …) pour dénigrer Gabriel Attal, qui, à l’époque, ne parlait pas ouvertement de son orientation sexuelle.

Évolution du harcèlement scolaire : les agresseurs changent d’établissement

Une évolution notable dans la lutte contre le harcèlement scolaire est que plusieurs dizaines d’élèves harceleurs ont changé d’établissement depuis la rentrée, une tendance inverse à celle observée précédemment où ce sont les élèves harcelés qui avaient tendance à changer d’établissement.

Mesures gouvernementales pour lutter contre le harcèlement scolaire

Pour renforcer la lutte contre le harcèlement scolaire, l’Assemblée nationale vient d’adopter un amendement prévoyant l’affectation de 30 millions d’euros à la création de brigades anti-harcèlement au sein des académies. Cette mesure vise à renforcer la prévention, la détection et la sanction des comportements de harcèlement au sein des établissements scolaires.

Les attaques multiples contre Gabriel Attal

En plus du harcèlement lié à son orientation sexuelle, Gabriel Attal a également révélé avoir reçu des courriers, des injures, et des messages antisémites, ainsi que des menaces, notamment depuis l’interdiction de l’abaya en milieu scolaire. Le ministre est ainsi la cible d’attaques homophobes et antisémites, mettant en lumière la nécessité de combattre la discrimination sous toutes ses formes.


Partage:
Pour ne rien louper de l'actualité, installez l'application gratuite des professeurs des écoles.

Suivez-nous sur les différents réseaux sociaux: Telegram, Twitter, Facebook, Whatsapp et Instagram.

Si vous appréciez le site faites en quelques secondes un micro don d'1€ pour soutenir le projet. Vous bénéficierez d'une version du site et de l'application sans publicité. Cela permettra au site de continuer d'exister (frais d'hébergement, frais de l'application, valoriser le travail réalisé etc...), de vous informer et de vous divertir. Faire un micro don maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Professeurs des écoles

GRATUIT
VOIR