Pédagogie

Découvrez la méthode Singapour en mathématiques qui va être généralisée à la rentrée 2024

Partage:

Le ministre de l’Éducation, Gabriel Attal, a récemment annoncé que la méthode pédagogique de Singapour serait généralisée dans toutes les classes de primaire à partir de la rentrée de septembre 2024. Cette approche, déjà adoptée par 70 pays, suscite un vif intérêt grâce à ses résultats probants et son approche novatrice de l’enseignement.

Qu’est-ce que la Méthode Singapour ?

La Méthode Singapour est un ensemble de pratiques éducatives développées à Singapour dans les années 1980 pour renforcer la compréhension des concepts mathématiques chez les élèves. Elle se distingue par son approche progressive, passant du concret à l’imagé puis à l’abstrait, une approche qui rejoint les préceptes de Ferdinand Buisson, éminent pédagogue du début du XXe siècle.

Cette méthode s’appuie sur une progression rigoureuse des concepts mathématiques, en commençant par des manipulations concrètes et des représentations visuelles pour permettre aux élèves de saisir pleinement les fondements des mathématiques avant de passer à des niveaux plus abstraits.

Vous pouvez vous référer à la page Wikipédia de la méthode pour avoir plus de détails.

Des Résultats Éprouvés et une Réputation Internationale

La réputation de Singapour dans les études internationales, notamment en mathématiques, est indéniable. Cette méthode a contribué à hisser Singapour parmi les meilleurs dans les classements mondiaux en éducation.

Sa réputation est devenue mondiale quand, en 1995, Singapour s’est classée, pour la première fois, première aux évaluations TIMSS (Trends in International Mathematics and Science Study) puis en 2008, aux évaluations PISA2. Depuis cette date, Singapour s’est classée systématiquement première ou seconde à toutes les nouvelles évaluations.

Historique de la Méthode Singapour

Initialement conçue pour remédier aux faiblesses du système éducatif singapourien dans les années 1980, la méthode a été élaborée par des experts locaux et étrangers. Elle a évolué au fil du temps pour devenir un modèle d’excellence reconnu à l’échelle mondiale.

Manuels pour les Différents Niveaux de Primaire

De nombreux éditeurs vont probablement adapter, dans les prochaines semaines, leurs manuels pour se conformer à cette commande ministérielle.

Pour l’instant il n’existe que très peu de ressources concernant cette méthode. Pour les enseignants qui veulent s’y intéresser dès maintenant, voici une liste de ressources vendues actuellement:

Cette généralisation de la Méthode Singapour dans les écoles primaires françaises ouvre de nouvelles perspectives en matière d’apprentissage mathématique, offrant aux élèves une approche progressive et solide pour mieux comprendre les concepts mathématiques fondamentaux.

L’intégration de la Méthode Singapour dans les salles de classe françaises représente une évolution majeure pour les enseignants et les élèves. Son approche pédagogique et ses résultats tangibles dans le domaine des mathématiques en font une méthode prometteuse, selon le ministère, pour améliorer l’apprentissage et la compréhension des élèves.


Partage:
Suivez-nous sur les différents réseaux sociaux: Telegram, Twitter, Facebook, Whatsapp et Instagram.

Si vous appréciez le site faites en quelques secondes un micro don d'1€ pour soutenir le projet. Vous bénéficierez d'une version du site et de l'application sans publicité. Cela permettra au site de continuer d'exister (frais d'hébergement, frais de l'application, valoriser le travail réalisé etc...), de vous informer et de vous divertir. Faire un micro don maintenant.

13 réflexions sur “Découvrez la méthode Singapour en mathématiques qui va être généralisée à la rentrée 2024

  • Mohamad MOURAD

    Bonjour…
    Avec les mêmes enseignants, ce n’est pas la méthode Singapour qui redressera le niveau !!! Quant un Professeur de Maths corrige son exercice avec des fautes de principes, et donne des informations alors que ses élèves ne l’ont pas appris, comment sameliore-t-on ? D’ailleurs aucun élève a réagi aux erreurs… Pire, on a demandé aux élèves de refaire l’exercice !!! Aussi, a-t-on le droit de faire des fautes de frappe ?..
    Et le professeur parle de langage de programmation !!!
    A mon avis, commencer le chapitre par des élèves et laisser aux élèves de découvrir les priorités ou théorèmes n’est pas de tout judicieux !!!

    Répondre
  • Pourquoi il manque toujours de plus en plus de profs? Et pourquoi personne ne veut passer le concours ? J’ai des dizaines de réponses, dont plusieurs ne plairont pas aux parents 🙄.. désolé. …
    Et avec n’importe quelle méthode en effet…..

    Répondre
  • Pour rebondir sur l article d autres méthodes utilisent Singapour comme base de travail. D ailleurs la méthode citée est décriée car le constat a été fait en France par Brissiaud lui même peu avant son décès que nous ne l appliquions pas comme.il faut et que de ce fait elle est inefficace.
    La Mathilde Maths avec Léonie est directement inspirée de la.methode Singapour mais aussi adaptée à nos spécificités françaises. Bien évidemment elle a aussi des défauts comme toutes méthodes mais là n est pas mon propose …

    Répondre
  • Nathalie Martin

    Gouvernement qui veut encore laisser sa marque, mais qui ne savent même pas de quoi ils parlent. Cette méthode que j ai déjà utilisé est loin de pouvoir être appliquée à tous les profils d élèves, notamment les dys qui sont nombreux dans nos classes aujourd’hui.
    Pas efficace non plus en Résolution de pb si les élèves n’ ont pas une certaine maturité mathématiques ce qui est le cas pour le cycle 2.

    Répondre
    • Erreur…je l’ai utilisée avec des dyscalculiques…et ils sont sortis de leur ornière, mais cela demande une progression individuelle, au rythme de chacun

      Répondre
      • joel Bossé

        Bonjour, cette méthode n’a rien de Singapour, elle est celle que mes instituteurs en blouse grise, utilisaient lorsque j’étais en primaire à Angers, dans une école d’application de l’école normale (EN) , dans les années 1950… bravo, on n’invente rien, il suffit d’écouter les anciens ou se donner la peine de faire de la bibliographie.

        Répondre
  • Déjà essayé en classe mais difficile à utiliser tel quel.
    C est bien fait et j y puise des ressources par ci par là.
    Mais une méthode ne conviendra jamais à tous les élèves d une même classe, les niveaux sont tellement hétérogènes.
    Je suis contre ces livrets tout faits qui ne prennent pas en compte les besoins individuels de nos élèves.
    Mais nous ferons comme on nous dira… Nous sommes fonctionnaires, on ne nous demande pas notre avis et on appliquera ce nouveau changement encore! On fera au mieux avec ces nouvelles obligations mais ça ne sera pas aidant.

    Répondre
  • Quelques lectures pour comprendre les tenants et aboutissants de la méthode :

    https://methodeheuristique.com/actu-maths/analyse-de-la-methode-de-singapour/?fbclid=IwAR3tuHLYtJd4pmd_XP9fP6-FP1qFHWjyzkj8xz1bVif-85gfe7CrTzjus24

    https://www.cafepedagogique.net/2023/12/06/remi-brissiaud-methode-de-singapour-et-levothyrox/?fbclid=IwAR3tuHLYtJd4pmd_XP9fP6-FP1qFHWjyzkj8xz1bVif-85gfe7CrTzjus24

    https://afdm.apmep.fr/rubriques/opinions/que-disent-les-recherches-sur-les-manuels-methode-de-singapour/?fbclid=IwAR31-z990loadrY92o4LYI4JnJwzdKz8gXclxDW3XMpebfdNHmkPS100_MA

    http://www.cfem.asso.fr/liaison-cfem/bulletin-de-liaison-ndeg44-novembre-2017

    https://clairelommeblog.fr/wp-content/uploads/2019/06/gtd_maths_cycle2_analyse_singapour.pdf?fbclid=IwAR1_4zj2Xc3zMWlNVwJ3j6sqbnx_oaVLVJAk3VY9bSLtSOinElMqhdRt2qs

    Répondre
  • C’est de la pub pour la méthode à la mode, l’enseignant est vraiment cantonné à un rôle d’exécutant ! Un enseignant doit d’abord se former et rester maître de sa pédagogie. À noter que les pratiques antérieures à ce bal des « spécialistes » donnaient de très bons résultats. Voir les pratiques et outils Freinet par exemple, élaborés par des praticiens matheux.

    Répondre
  • NGOMAULT

    Ne faudrait-il pas améliorer tout simplement la sauce en gardant la vielle marmite ?

    Répondre
  • La méthode a connu la réussite parce qu’il y a eu une formation initiale et continue de tous les enseignants ! C’est là la clé de la réussite !! Vendre les mérites d’une méthode, c’est une énième fumisterie de l’Éducation nationale… Et ensuite on dira les enseignants ne sont pas motivés, les enseignants ne veulent pas modifier leurs pédagogie blablabla… Pendant ce temps là, les classes restent surchargées, les enfants avec troubles, handicap sont seuls… Et leurs parents aussi… Sinon continuons à nous crêper le chignon, l’essentiel est ailleurs…

    Répondre
  • Quand est-ce que l’éducation national va comprendre que le problème ne vient pas des enfants mais des enseignants ? Il est effrayant de constater à quel point le programme scolaire en mathématiques (ainsi qu’en SVT) n’arrive même pas à être complété de moitié en fin de scolarité. Et même si le programme est terminé, personne ne semble comprendre ou vouloir retenir une seule notion apprise, car elles sont jugées inutiles dans la majorité des métiers ou a cause d’un désintérêt total.

    Il est temps d’ouvrir les yeux sur les véritables problématiques au lieu de proposer des solutions éphémères et inefficaces qui coûtent une blinde

    Répondre
  • CASSIM Anaïs

    Bonjour, j’ai réalisé un don pour obtenir une application sans publicités. Mais j’ai toujours la version de l’application avec les publicités. Comment faire pour obtenir la version sans publicité étant donné que j’ai réalisé un don ? Svp.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda